VOYAGE EN BULGARIE :

Escapade d´hiver du Vendredi 20/01/2012 au Dimanche 29/01/2012

Lieux:

Littoral nord du pays: Région de la Dobroudja bulgare et en particulier les secteurs des lacs de Durankulak et de Shabla.

La Roumanie: Une extension journalière dans le delta du Danube.

Littoral sud bulgare: Les zones humides de Bourgas.

Notre aventure commence le 19 janvier á l´aéroport de Roissy Charles de Gaulle avec mon ami François, ornithologue comme moi. C´est un grand jour pour moi car je vais vivre deux expériences inhabituelles pour mon humble vie que sont mon baptême de l´air et la découverte d’un pays que je ne connais pas : La Bulgarie. Notre trajet se passe sans encombre malgré quelques appréhensions. Après une petite escale à Budapest en Hongrie, nous atterrissons en fin d´après midi en périphérie de Burgas, ville située au sud est du pays au bord de la mer noire. Le temps de nous installer à l´hôtel et nous avons encore un peu de marge pour faire un petit saut à pied sur le front de mer. Cinq minutes d´observation et nous avons déjà une coche, un grèbe jougris puis deux autres, un goéland railleur et un goéland ichthyaète !
Pavel, notre guide de l´Agence " Branta-Tours " vient juste d´arriver et nous rejoint pour nous proposer une rapide balade autour des lacs environnants. Nous avons le temps d´admirer une dizaine de pélicans frisées faisant une ultime toilette et quelques cormorans pygmées. La nuit tombe et il est temps de rejoindre l´aéroport, non pas pour repartir mais pour accueillir Serge et Viviane qui feront partis de l´équipage. Ce sont des amis, anciens adhérents de notre association locale, qui ont migré vers les Alpes pour raison professionnelle. La soirée nous permettra de faire une première approche de la cuisine bulgare, de son breuvage local - la rakia, et de faire connaissance avec Pavel Simeonov, notre guide, qui est bulgare pur souche, parle parfaitement notre langue puisqu´il a travaillé une dizaine d’années dans le sud de la France en qualité de pianiste sur les bateaux de croisières en Méditerranée. De retour en Bulgarie, ce passionné d’oiseaux a créé une fondation pour la protection des bernaches à cous roux qui viennent hiverner sur les cotes roumaine et bulgare et qui sont souvent malmenées par les chasseurs locaux. Son association, Le Balkan, a fait construire une magnifique résidence à Durankoulak (www.birdinglodge.com) au nord du pays.. Les ornithologues et scientifiques du monde entier peuvent y loger dans d´excellentes conditions. De la véranda, située derrière ce bâtiment, on peut découvrir le lac Dourankoulak et la mer en un coup œil. Des milliers d’oies rieuses et bernaches à cous roux viennent s´y reposer la nuit. Il est maintenant l´heure de se coucher car nous sommes tous un peu fatigué du voyage et il faut nous lever tôt le lendemain pour rejoindre le soir même Durankoulak.

Le lendemain, le jour pointe à peine le bout de son nez que nous sommes déjà sur la route. La journée s’annonce agréable et pas trop froide. Nous faisons une première étape sur les hauteurs de Sveti Vlas, un endroit réputé pour y trouver la mésange lugubre. Il nous faudra moins de cinq minutes pour admirer de prés un couple un peu intrigué par notre présence. Nous continuons notre route pour atteindre les environs de Goritsa vers midi et faire une pause pour se remplir l´estomac dans une petite auberge typique situé en forêt. Avant d´entrer, il suffit de lever la tête pour admirer et photographier un pic mar. Le repas est assez copieux et il nous faut digérer en faisant une petite marche dans cette forêt où l´on peut y rencontrer le pic noir et le cendré. Pas de chance cette fois ci. Nous continuons la route pour atteindre la baie de Bolota avant la nuit. Cette baie est entourée de magnifiques falaises de calcaire rose et orange, sublime! Nous reculons de quelques centaines de mètres vers l´intérieur pour attendre le crépuscule et voir enfin ce que nous cherchons. Ils sont au rendez vous : deux hiboux grand duc (Bubo bubo) survolent les gorges, impressionnant!. Nous reprenons la route car il reste une cinquantaine de kilomètres à faire jusqu´au Centre d’information « Dourankoulak ». La fin du parcours est à son terme et nous sommes accueillis par Tatiana, la directrice de Branta-Tours et femme de Pavel..Après s´être confortablement installés et partagé un copieux repas, nous privilégions unanimement un repos réparateur.


Dés l´aube, tout le monde se retrouve dans la véranda pour assister au lever de soleil sortant des flots et l´envol de milliers d´oies et de bernaches. Sur notre droite, perchés sur une rangée d´arbres, deux pygargues à queue blanche observent la surface du lac. Le séjour s´annonce prometteur. Notre première journée à Durankoulak sera consacrée à la découverte des environs et au repérage des troupes de bernaches posées dans les champs. Dans le village ont peut y voir des corneilles mantelées et le pic syriaque, quelques gros becs et des troupes des pinsons des arbres. Dans la campagne, un faucon pèlerin et un autour des palombes s´envolent à notre approche laissant sur le sol la dépouille d´un canard colvert. Un busard Saint Martin survole les cultures. Des dizaines de moineaux friquets squattent les haies proches des habitations. Des milliers d´oies rieuses pâturent les champs de céréales. Nous nous appliquons, sans succès, à trouver l’oie naine qui parfois se joint aux rieuses .La journée passe assez vite, le temps se rafraichi en soirée avec l’apparition des premiers flocons et le vent tempétueux. La soirée se termine bien au chaud autour de Pavel qui nous fait découvrir ses talents de chanteur pianiste en nous interprétant, avec talent, les classiques de la chanson française.

Page 2

 


Home :: Company :: Tours :: Tour-info :: Gallery :: Articles :: Contacts :: Links :: Latest news :: Trip-reports :: Bulgaria :: Romania :: Belarus :: Russia :: Sightings :: Bookings
Ce site en Francais :: Diese Seite auf Deutch